Pollution de l’emballage plastique

La pollution liée aux emballages plastiques est un problème majeur pour l’environnement. Les emballages en plastique sont souvent utilisés pour des produits à usage unique, tels que les bouteilles d’eau, les sacs de courses ou les emballages alimentaires. 

Ces emballages sont souvent jetés après une seule utilisation, et finissent souvent dans la nature. Le plastique met des centaines d’années à se décomposer, et peut causer des dommages irréparables sur l’environnement.

Les déchets plastiques peuvent également être ingérés par les animaux marins, qui les confondent avec de la nourriture. Selon WWF, chaque année, c’est environ 8 millions de tonnes de plastique qui finissent dans nos océans.

Enfin, la production de plastique et la gestion des déchets associés génèrent des émissions de gaz à effet de serre, qui contribuent au bouleversement climatique. La réduction de l’utilisation des emballages plastiques est donc un enjeu majeur pour la préservation de l’environnement et de la biodiversité.

Qu’est-ce que consommer en Vrac ?

La consommation en vrac consiste à acheter des produits alimentaires, d’hygiène ou de nettoyage sans emballage, en quantité choisie par le consommateur, afin de réduire les déchets et les impacts environnementaux associés à la production et à la gestion des emballages.

Les produits en vrac se trouvent dans des magasins spécialisés, mais également dans des rayons dédiés aux supermarchés. La consommation en vrac permet de réduire les déchets plastiques et de limiter les émissions de gaz à effet de serre lié à la production et aux transports des emballages. Elle permet également de mieux maîtriser les quantités achetées, et donc de réduire le gaspillage alimentaire. Enfin, elle encourage une consommation plus responsable et respectueuse de l’environnement.

Pourquoi consommer du Vrac ?

Réduction des déchets: la consommation en vrac permet de réduire les déchets de plusieurs façons. Tout d’abord, elle permet d’acheter des produits sans emballage ou avec des emballages réutilisables, ce qui réduit la production de déchets liés aux emballages jetables.

Réduction du gaspillage alimentaire : en achetant des produits en vrac, les consommateurs peuvent mieux maîtriser les quantités achetées, ce qui réduit le gaspillage alimentaire et permet de jeter moins de nourriture à la poubelle.

Faire des économies : le vrac permet de choisir la quantité exacte dont vous avez besoin, ce qui permet de mieux maîtriser vos dépenses et d’éviter le gaspillage alimentaire. Les magasins en vrac proposent souvent des prix plus bas que les supermarchés pour des produits de qualité équivalente, car ils n’ont pas à payer pour l’emballage. 

Réduire son empreinte carbone : les magasins en vrac proposent souvent des produits bio et locaux, ce qui réduit les émissions de gaz à effet de serre liée aux transports des produits.

La consommation en vrac est donc une pratique qui permet de réduire les déchets, les coûts et de limiter l’impact environnemental de notre consommation.

Si vous souhaitez en apprendre plus sur la pratique du vrac, écoutez le premier épisode de notre podcast WeAreCircular avec Célia Rennesson, cofondatrice de l’association Réseau Vrac.

C’est dans ce but que CircularPlace a développé une marketplace permettant la revente de vos invendus non-alimentaires entre professionnels, et vous met en relation avec des organismes associatifs pour récupérer vos produits.

Vous pouvez également opter pour une solution en marque blanche qui permettra à votre entreprise une circularité interne de vos équipements et d’engager vos collaborateurs autour de thématiques écologiques.

Ne jetez plus, optez pour la seconde main !